Light Painting  

since 1999

Book Free-Hand'z lightpainting by REZINE retrospective 1999 - 2012 editor ks

CONCEPT :

Writing with light;

The lightgraff technique, Lightpainting / light painting.

The definition is literally the word photography; The Greek photo / light and graph / write.

 

LIGHT GRAFF

The process consists of capturing with a camera on a tripod, in a long pause mode (taking 30 seconds, 5 minutes ...) in the dark, traces created using light sources, create in a Environment traces in 3Dimensions are captured by camera lens, pause long; Compilation of the luminous plots in a single photograph (digital file).

 

REZINE

lives and works in Lyon. Multidisciplinary artist, graffiti artist, calligrapher, painter, performer.

He multiplies and combines these techniques to transform a contemporary urban vision. Numerous publications including two published works, and of great events such as the Nuit Blanche Paris; At the Gobelins school 2007, the Wall of Oberkampf 2012, the EDF 2014 Foundation and its 2015 greeting card, Museum Night, Vienna 2009, Orleans 2013, the Festival of Lights Sputnik project 2009. projection 2012. Since He worked in the studio, to create Paintings of lights using "manufactured" stencils, creation of decors and urban panorama, 2015. Return to the Night Outings to get the decorations, the architecture mixing framing and Latin calligraphy borrow d Orientalism, Arabic writing ...

LIGHT CALLIGRAPHY since 1999

Transfiguration
babylone classic
Graffiti Kult & Spot
KAli light 3
Break
Kali-ame
CORE

CONCEPT

Ecrire avec la lumiere ;
La technique du lightgraff , Lightpainting / peinture de lumiere.
la définition est à la lettre du mot photographie ; du grec photo / lumiere et de graph /écrire .

LIGHT GRAFF
Le procede consiste àcapturer àl’aide d’un appareil photo sur un trépied, en mode pause longue (prise de 30 secondes, 5minutes ...) dans l’obscurité, des traces crées à l’aide de sources lumineuses , créer dans un environnement des traces en 3Dimensions sont capturés par l’objectif un appareil photo, en pause longue ; compilation des tracés lumineux en une seule photographie (fichier numérique).

 

REZINE

Artiste pluridisciplinaire, graffeur, calligraphe, peintre, performeur,
il multiplie et combine ces techniques pour transfigurer une vision urbaine contemporaine.

De nombreuses publications dont deux ouvrages édités, et de grand évenements  tel que la Nuit Blanche Paris ; à l' école des Gobelins 2007, le Mur  d'Oberkampf 2012,à la Fondation EDF 2014 et sa carte de voeux 2015 ,  la Nuit des Musées , Vienne 2009 , Orléans 2013, la Fête des Lumières projet Sputnik  2009. projection 2012. Depuis il travail en studio , pour réaliser des Peintures de lumières à l'aide de pochoirs "manufacturés",création des décors et panorama urbains,  2015 .Retour aux Sorties nocturnes pour s'accaparer les décors, les architecture mélant cadrage ete calligraphies latines emprunt d'orientalisme, à l'écriture arabe ...

LIGHT PAINTING : since 2008

Perspective

Perspective

2012

detail freehandz

detail freehandz

2010

Matrix

Matrix

2012

Eye of the matrix

Eye of the matrix

light-painting 2012

city perspective

city perspective

2010

EN 2

EN 2

2010

kali-one-dezert

kali-one-dezert

Studio 2012

LIGHT GRAFFITI : since 2008

MIXS  2010

MIXS 2010

3D lightgraffiti 1

3D lightgraffiti 1

2008 Lyon

Transfigur 3D graffiti

Transfigur 3D graffiti

Spray 12x4m + photo Lyon 2009

Transfigur in progress

Transfigur in progress

2009

Big VS

Big VS

Church Spray 2008

“Tout les arts sont frères, chacun apporte une lumière aux autres.“ Voltaire

 

Ce deuxième ouvrage présente une démarche personnelle basée sur plus d’une dizaine d’années d’expérimentations autour de la photographie et de la lumière. Des performances choré-graphiques réalisées dans l’espace à main levée, mêlant calligraphie, dessin et graffiti pour évoluer vers la peinture de lumière.

Cette technique photographique par son exécution dans le noir dans des conditions d’éclairages et de captures que l’on pourrait qualifier "d'inversées”, diffère de la photographie traditionnelle qui est généralement effectuée en plein jour pour capturer la lumière. Il faut noter que toutes les images sont réalisées en une seule prise de vue avec un temps d’exposition long, entre 30 secondes et 8 minutes, sans repères visuels et sans retouches informatiques (excepté la série SYMMETRY), “rivalisant” ainsi avec l’outil infographique par sa réalisation entièrement manuelle. Il fusionne différentes techniques dans sa propre approche de la photo-graphie (provenant du grecque “photos” lumière et de “graphein” peindre, dessiner, écrire) , créant des univers urbains “néo-surréalistes”, une nouvelle figuration, un nouvel art du mouvement, mêlant pluridisciplinarité et esprit underground.

 

Il diffuse ses travaux de lightgraff et lightpainting par le biais de performances et de tirages grand formats pour des expositions en galerie et institution. Il utilise également les rendus de ces photos dans ses créations sur toiles et fresques murales, qu’il réalise parfois de façon illégale, mais toujours dans une démarche réfléchie. Le choix des lieux d’intervention et d’interaction avec le public est au coeur de sa démarche artistique.

 

 

REZINE débute par le tag, tracé rapide exécuter quasiment en un trait. Il étudie les différentes écritures et leurs calligraphies et s’intéresse plus particulièrement à l’arabe pour ses finitions et l’allongements de ses lettres. Ses lettrages développent un dynamisme dans une dimension hybride, qui fusionne calligraphie traditionnelle et moderne, avec des influences orientales et occidentales.

Il réalise un stage avec le calligraphe irakien Hassan Massoudy en 2001, et affectionne la calligraphie du tunisien Nja Mahdaoui pour ses compositions calligraphiques abstraites et ses recherches conceptuelles sur le signe.

 

“La calligraphie ouvre les porte de la peinture.”Fabienne Verdier

 

Artiste issu du mouvement graffiti du début des années 90, REZINE combine ainsi dans ses peintures, calligraphie, graffiti en 3D, et des éléments technologiques et architecturaux qui aspirent à l’idée de mutation, sollicitant le spectateur à s’immerger dans une vision parallèle de sa conscience et son rapport au monde. Il s'inspire des concepts surréalistes dans le sens où une chose en compose une autre, et également futuristes en traitant les idées de la transformation de la nature et de l’homme dans un environnement scientifique et technologique, influencé par la consommation démesurée et la manipulation médiatique. Ces éléments s’organisent pour donner une dimension évolutive à la lecture de l’image, et détaillée grâce à ses différents points de vue. Une lettre peut être composée d’immeubles où évolue des personnages qui eux-même peuvent dessiner un visage dans sa forme générique.

De la multiplicité de ses supports traditionnels (papier, toile, volume, installation, fresque murale) jusqu’à la représentation omniprésente de mouvements dans son travail, on ressent son envie de dépasser les limites physiques imposées par ces supports pour accéder à un autre espace de création.

 

“Le temps met tout en lumière.“ Thalès

 

Sa rencontre en 1999 avec le photographe Axel Icard, avec qui il réalise sa première série de lightgraffs intitulés “Kali 3D”, lui ouvre enfin cette perspective. Leur collaboration se poursuivra par la réalisation de plusieurs séries de photographies de lightgraff jusqu’en 2002. Durant cette période les prises de vue étaient réalisées en argentique. Les effets de lumière obtenus étaient découverts seulement au développement contrairement au numérique, où le résultat quasi instantané à l’écran permet de perfectionner plus facilement les différents paramètres de l'image (temps d'exposition, impressions des sources de lumières, positionnement dans le cadrage).

 

“La photographie a ouvert des horizons illimités à la pathologie du progrès, puisqu’elle nous a incités à déléguer à la multitude de nos machines de vision le pouvoir exorbitant de regarder le monde, de le représenter, de le contrôler. “ Paul Virilio

 

Depuis quelques années le lightgraff, le lightgraffiti et le lightpainting s’affirment comme de nouvelles disciplines à part entière. Après avoir développé ces techniques en tant que photographe et lightgraffeur, RézIne publie en 2007 le livre “LightGraff”, avec l’éditeur emblématique du graffiti français “Graff It Productions”, référencé comme le premier ouvrage dédié à la discipline, qui réunit la photographie et les arts de l’écriture avec les collaborations de Marko 93, Julien Breton, Deter, photographié par G.J Plisson.

La parution de “Lightgraff” est inaugurée à Paris par sa signature et une exposition de tirage à la librairie du Centre Georges Pompidou, instaurant ainsi une reconnaissance artistique au lightpainting.

 

“Si ton oeil était plus aigu, tu verrais tout en mouvement.“ Friedrich Nietzsche

 

Rezine souhaite transmettre sa réflexion graphique à travers une esthétique innovante fusionnant calligraphie, graffiti, peinture et photographie afin de créer un nouveau langage visuel. Innovant par ses modes d’exécutions et sa manière de figurer. Cette figuration réalisée en 3D entremêle les détails et amène à différents niveaux de lectures, incitant le spectateur à faire sa propre interprétation. Une nouvelle vision...

 

“La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements.c’est un instrument de guerre offensive contre l’ennemi.” Pablo Picasso

 

Il cherche également à travers ce livre à exposer l’influence et les méfaits de notre société consumériste et globalisée dans laquelle les villes fonctionnent comme une “matrice”, une sorte de microcosme, où s’imposent le modèle capitaliste, où règnent les multinationales, l’asservissement moderne. L’homme se satisfait de sa situation créée par la propagande du système véhiculé par les médias. L’homme “esclave” est aliéné par son travail, mais est obligé de travailler pour payer sa “cage”. Cette servitude moderne imposée par le modèle consumériste, la finance et les gouvernements, multiplient les besoins pour le profit de quelques uns au détriment du bien-être des populations, en l'endettant, en polluant de plus en plus à toutes les échelles naturelles (eau, air, sol, faune, flore) pour fabriquer sans limites. Nous assistons à l’entropie inévitable du monde.

 

“Mal inspiré celui qui se crierait son propre contemporain.” S. Mallarmé

 

Les travaux de REZINE ont été influencés par différents artistes et mouvements artistiques tels que la vision cubiste, mouvement déterminant par sa nouvelle manière de voir et de figurer; la peintre portugaise Vieira da Silva pour son rendu graphique et architectural; Duchamp pour son “Nu descendant l’escalier” 1912 simulant picturalement le mouvement et se rapprochant du surréalisme; le futuriste Kupka; Hans Bellemer pour les dessins et les installations de sa poupée déformée; l’architecte Claude Parent et l’urbaniste Paul Virilio pour leur vision oblique, développement d’une théorie architecturale basée sur l’oblique et non sur l’horizontal et la verticale, créant ainsi des villes en mouvement perpétuel (cf maquettes).

Parmi ses contemporains l’ont également inspiré les graffeurs pionniers comme Lokiss et Jonone pour leurs créations destructurées et abstraites; Delta, Daim et Totem qui graffent leur pseudo en 3D ou encore Toast.

H.R. Giger pour son travail figuratif en noir et blanc et sépia à l’aérographe, ses compositions symétriques, et ses métaphores du monde inquiétantes et diaboliques; Georges Rousse pour ses installations in-situ; ou encore Zaha Haddid, architecte irakienne, pour ses peintures et ses maquettes qu’il considère comme l’avant garde du graffiti 3D.

---

FREE-HAND'Z Lightpainting book 2000-2012

This second book produced and edited Kuality Street Production presents by a retrosprective of the lightpainting work of french artist REZINE following his first book “Lightgraff” published in 2007 by Graff It Productions, referenced as the first book dedicated to photography and the art of script.

Rézine (1977) is a multi-disciplinary artist that has been working in Lyon (France) for the past 15 years.Today, he is recognized for his exhibitions for contemporary art museums and galleries, his painted murals and performances commissioned by

cultural institutions and private companies. Some of his work have also recently been sold at an french auction house.

“Freehandʼz” presents more 10 years of experimentations of light photography, combining multiple disciplines such as calligraphy, graffiti and some innovative projection technics pushing the limits of this booming photographic art form, producing
compositions of a rare choregraphic complexity and a breathtaking aesthetic.

An artist springing out of the graffiti movement, RÉZINE began by tagging in the early 90s and developed a complex style, writing his pseudo on walls in one single stroke. Through the years, he has been exploring various script styles and their calligraphy, and took a particular interest in Arabic letterforms for their finishing and lengthening. The dynamism of his personal style his characterized by its hybrid approach, fusing traditional and modern calligraphy with both oriental and western influences.

After undertaking a calligraphic course in 2001 with the famous Iraqi calligrapher, Hassan Massoudy, he took a particular interest in the calligraphic work of Tunisian calligrapher Nja Mahdaoui for his abstract compositions and conceptual research.
“Photography has opened up limitless horizons to the pathology of progress, as it has encouraged us to delegateto the mass of our machines of vision the inordinate power to see the world,

to embody it, to control it.” Paul Virilio

RÉZINE combines in his work calligraphy, 3D graffiti, technological and architectural elements which aims to convey the concept of “mutation”, calling upon the viewer to immerse himself in a parallel consciousness and relationship to the world. He has been particularly inspired by surrealism in the sense that one thing can compose another and futurist concepts. His work deals with the notion of transformation of men and nature by the continuous scientific and technologic progress in a consumerist society lead by mass media and advertising. These elements combine to allow for a progressive reading of the image, dependent upon the viewerʼs position in relation with the photography.

A letter can comprise characters within buildings

within which characters are also illustrated, who can themselves compose a faces.

From the multiplicity of the traditional mediums (paper, canvas, installation, murals) he uses, to the omnipresent representation of movement in his work, one can feel his desire to exceed the physical limits imposed by these mediums to reach another perspective of creation.


“All arts are brothers, each is a light to the others.” Voltaire